Les différents modèles d’instruction en dehors de l’école.

Si vous vous intéressez un peu (ou beaucoup) à l’IEF, vous aurez certainement déjà entendu parler d’unschooling, de noschooloing ou autres termes du même style.

Je vais tenter ici de vous faire un point rapide sur les 3 façons principales d’envisager l’école en dehors du système traditionnel.

Tout d’abord, vous trouverez le homeschooling (ou école à la maison), c’est ce que nous avons choisi de pratiquer. Ici, on garde les matières du programme scolaire de l’EN (Éducation Nationale) en s’appuyant sur un cours par correspondance, mais on modifie la façon d’apprendre (pédagogie Freinet, Montessori, Mason…), on ajoute des activités liées au programme (notebook, lapbook, activités extérieures…) on suit le rythme d’apprentissage de l’enfant.

Ensuite, vous trouverez la déscolarisation. Ici, on s’éloigne un peu plus de l’école. On change les matières, on ajoute des choses, on enseigne de manière différente. On remet plus en cause les objectifs mêmes de l’école.

Pour finir, vous trouverez le unschooling (ou ascolarisation, en français !). Ici, on ne garde rien, la remise en cause du système est complète. On enseigne d’autres choses et autrement sans prendre en compte les objectifs de l’école (et du fameux socle commun de connaissance dont je vous parlerais très vite).

Cependant, il y a un point comment à ces 3 types d’instructions : les apprentissages informels ! Le but est d’expérimenté, de passer par la pratique avant de s’attaquer à la théorie, ce qui n’est jamais le cas à l’école ! L’apprentissage informel permet d’étudier un thème (le plus souvent initié par l’enfant) de toutes les façons possibles et, dans le cas du homeschooling, de finir par approcher la pratique à une matière au programme. C’est prouvé, on retient mieux quelque chose que l’on a expérimenté !

L’autre avantage indéniable des apprentissages informels est  qu’ils permettent de ne jamais se lasser ! En effet, les journées, les semaines et les mois ne se passe pas en restant assis sur une chaise devant un tableau et un professeur. On sort, on voit des choses, on rencontres des personnes différentes au fil du temps… C’est ce qui est vraiment génial dans le principe même de l’école à la maison !

Et vous, quelle type d’instruction pratiquez-vous avec vos enfants ? Et pourquoi avez-vous choisi cette option ? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous.

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *